From 1 - 10 / 18
  • Description de la hiérarchisation ou classification du réseau routier départemental du Bas-Rhin issue du schéma routier départemental de 2000 et ajustée le 10 décembre 2007. On distingue le réseau principal (catégorie 1 et 2) du réseau secondaire (catégorie 3) Cat 1 : Grand itinéraire Cat 2 : Itinéraire structurant Cat 3 : Voie de desserte importante (3a) et voie de desserte ordinaire (3b). La classification du réseau RD n'est pas une classification administrative ou à caractère juridique ; elle correspond à une politique de gestion et d'entretien du réseau RD. Précision géométrique métrique. Saisie initiale en 2007, mise à jour en continu. Données disponibles en licence ouverte (Etalab).

  • Modèle numérique de terrain des lits fluviaux de la Bruche et de la Sauer réalisés à partir de levers topographiques LIDAR. Seule l'emprise des fichiers produits est disponible sous forme géographique.

  • Le « carroyage DFCI » est un système de maillage géographique utilisé en France par les acteurs de la Défense des Forêts Contre les Incendies (DFCI). Le territoire métropolitain est couvert par des carrés de 100 km de côté, identifiables par deux lettres. Chaque carré de 100 km est divisé en 25 carrés de 20 km de côté, numérotés par des chiffres pairs de 0 à 8. Chaque carré de 20 km est divisé en 100 carrés de 2 km de côté, numérotés par un groupe composé d’une lettre et d’un chiffre. L’unité élémentaire est un carreau de 2 kilomètres de côté, défini par 6 caractères (exemple : KD42F7). Pour désigner un point à l'intérieur de l'unité élémentaire, la précision est obtenue en découpant ce carré en cinq zones numérotées de 1 à 5. Il a été créé sur une grille qui s’appuie sur la projection Lambert II étendue. Depuis 2009, il est re-projeté en Lambert 93 avec une légère déformation des angles et des surfaces. Carroyage DFCI (20 km) : Chaque carré de 100 km est divisé en 25 carrés de 20 km de côté, numérotés par des chiffres pairs de 0 à 8 (variant de 2 en 2) en abscisse et en ordonnée. Ils sont croissants d’Ouest en Est, et du Sud au Nord.

  • Le « carroyage DFCI » est un système de maillage géographique utilisé en France par les acteurs de la Défense des Forêts Contre les Incendies (DFCI). Le territoire métropolitain est couvert par des carrés de 100 km de côté, identifiables par deux lettres. Chaque carré de 100 km est divisé en 25 carrés de 20 km de côté, numérotés par des chiffres pairs de 0 à 8. Chaque carré de 20 km est divisé en 100 carrés de 2 km de côté, numérotés par un groupe composé d’une lettre et d’un chiffre. L’unité élémentaire est un carreau de 2 kilomètres de côté, défini par 6 caractères (exemple : KD42F7). Pour désigner un point à l'intérieur de l'unité élémentaire, la précision est obtenue en découpant ce carré en cinq zones numérotées de 1 à 5. Il a été créé sur une grille qui s’appuie sur la projection Lambert II étendue. Depuis 2009, il est re-projeté en Lambert 93 avec une légère déformation des angles et des surfaces. Carroyage DFCI (2 km) : Chaque carré de 20 km est divisé en 100 carrés de 2 km de côté, numérotés par un groupe composé d’une lettre et d’un chiffre. Les carrés de 2 km sont dénommés de A à L (sauf I et J) pour les abscisses, et numérotés de 0 à 9 pour les ordonnées.

  • Le « carroyage DFCI » est un système de maillage géographique utilisé en France par les acteurs de la Défense des Forêts Contre les Incendies (DFCI). Le territoire métropolitain est couvert par des carrés de 100 km de côté, identifiables par deux lettres. Chaque carré de 100 km est divisé en 25 carrés de 20 km de côté, numérotés par des chiffres pairs de 0 à 8. Chaque carré de 20 km est divisé en 100 carrés de 2 km de côté, numérotés par un groupe composé d’une lettre et d’un chiffre. L’unité élémentaire est un carreau de 2 kilomètres de côté, défini par 6 caractères (exemple : KD42F7). Pour désigner un point à l'intérieur de l'unité élémentaire, la précision est obtenue en découpant ce carré en cinq zones numérotées de 1 à 5. Il a été créé sur une grille qui s’appuie sur la projection Lambert II étendue. Depuis 2009, il est re-projeté en Lambert 93 avec une légère déformation des angles et des surfaces. Carroyage DFCI (100 km) : Il couvre le territoire métropolitain avec des carrés de 100 km de côté dénommés par 2 lettres, une pour les abscisses et une pour les ordonnées. D’ouest en est, la numérotation commence à la lettre A (Bretagne) et se termine à N (Corse). Les lettres I et J ne sont pas utilisées. Du sud au nord, la numérotation commence à la lettre B (Corse) et se termine à la lettre N (Pas-de-Calais).

  • Description des routes départementales du Bas-Rhin y compris leur bornage. Précision géométrique métrique, sur la base de la BDTOPO de l'IGN, complété par des relevés propres. Saisie initiale en 2011, mise à jour en continu. Contient les axes suivants : les routes départementales (RD), le réseau routier national (RN et Autoroutes) ainsi que les voies autres (communales, forestières etc) servant de support au réseau cyclable géré par le Département. Eléments fondamentaux, exhaustifs: - les tronçons (ou arcs) constituant les axes routiers (correspond à l'axe central de la chaussée) - les bornes (PR routiers) Eléments secondaires, pas forcément exhaustifs : - carrefours (sous forme surfacique et ponctuelle) - noms des routes sous forme de texte (annotation/étiquette) pour différentes échelles Données disponibles en licence ouverte (Etalab).

  • Modèle numérique d'élévation (ensemble des points sol et du sursol) généré dans le cadre de l'acquisition de l'orthophotographie CIGAL RVB et PIR (cf. les fiches de métadonnées correspondantes) produite à partir de prises de vues réalisées du 27 juin au 30 septembre 2011 sur le nord de l'Alsace et du 25 au 27 mai 2012 sur le sud de l'Alsace. Ces données au pas de 1 mètre et à la précision altimétrique d'environ 0.6m ont été utilisées par InterAtlas pour orthorectifier les images aériennes. La dernière relivraison corrigée aux formats TIF, XYZ et GRD dans les systèmes de projection Lambert II et CC48 date d'août 2014.

  • Description des routes départementales du Bas-Rhin y compris leur bornage. Précision géométrique métrique, sur la base de la BDTOPO de l'IGN, complété par des relevés propres. Saisie initiale en 2011, mise à jour en continu. Contient les axes suivants : les routes départementales (RD), le réseau routier national (RN et Autoroutes) ainsi que les voies autres (communales, forestières etc) servant de support au réseau cyclable géré par le Département. Eléments fondamentaux, exhaustifs: - les tronçons (ou arcs) constituant les axes routiers (correspond à l'axe central de la chaussée) - les bornes (PR routiers) Eléments secondaires, pas forcément exhaustifs : - carrefours (sous forme surfacique et ponctuelle) - noms des routes sous forme de texte (annotation/étiquette) pour différentes échelles Données disponibles en licence ouverte (Etalab).

  • Description des routes départementales du Bas-Rhin y compris leur bornage. Précision géométrique métrique, sur la base de la BDTOPO de l'IGN, complété par des relevés propres. Saisie initiale en 2011, mise à jour en continu. Contient les axes suivants : les routes départementales (RD), le réseau routier national (RN et Autoroutes) ainsi que les voies autres (communales, forestières etc) servant de support au réseau cyclable géré par le Département. Eléments fondamentaux, exhaustifs: - les tronçons (ou arcs) constituant les axes routiers (correspond à l'axe central de la chaussée) - les bornes (PR routiers) Eléments secondaires, pas forcément exhaustifs : - carrefours (sous forme surfacique et ponctuelle) - noms des routes sous forme de texte (annotation/étiquette) pour différentes échelles Données disponibles en licence ouverte (Etalab).

  • Description des sections de routes départementales faisant l'objet d'une règlementation spécifique pour les poids lourds et le transport de matières dangereuses Données disponibles en licence ouverte (Etalab).